Maison et Jardin

Guide d’élevage de carpes koï

Les carpes koï, communément connues sous l’appellation de « carpes ornementales », sont des poissons qui attirent particulièrement les amoureux d’élevage aquatique. La carpe koï est née d’un croisement entre deux variétés de carpes de rizières minutieusement sélectionnées. Ce croisement a abouti à une espèce typiquement esthétique, familière et très facile à élever. En effet, la carpe koï s’adapte facilement à son environnement. Elle peut ainsi cohabiter avec d’autres variétés de poissons. Son élevage requiert toutefois des conditions strictes pour favoriser son développement. Les détails dans cet article.

Les équipements de base

Quelques matériels sont indispensables pour l’élevage optimal et pas cher d’une carpe koï. En effet, c’est le type d’élevage fourni qui définit la taille et les couleurs des carpes koï au fil du temps. Si l’élevage est réussi, vous obtiendrez de beaux poissons colorés et en bonne santé. Il est préférable d’élever la carpe koï dans un étang ou un bassin extérieur. Dans un espace bien entretenu et assez spacieux, car ce sont des espèces de grande taille. Pour mieux entretenir votre bassin, vous devez disposer des équipements adéquats, notamment le cas d’une chaussette pourvue de deux bords ouverts, d’une brosse de fraie, d’une épuisette plate munie de bords protégés et de bacs.

Trois types de bacs sont indispensables :

  • Bac de quarantaine : pour la santé des poissons. Ce bac multifonction permet de gérer les éventuelles maladies, la ponte, le traitement des nouveaux venus… ;
  • Bac distributeur de nourriture pour carpe koï : pour mieux doser la quantité de nourriture nécessaire pour une carpe koï ;
  • Bac rond : également appelé « Bowl », permet de mieux observer le comportement d’un poisson.

Mode de reproduction des carpes koï

Les carpes koï vivent dans les bassins d’eau douce. Leur période de ponte se situe généralement entre le mois de mai et le mois de juillet. Durant cette période, la température de l’eau augmente, ce qui est favorable pour la reproduction. Le bassin pour carpe koï doit ainsi être adapté au frais. Assurez-vous que le bassin contienne un volume d’eau de plus de 15 m3 et une profondeur d’un mètre. Les œufs doivent également être placés sur des supports adéquats. Pour ce faire, instaurez quelques plantes aquatiques.

Certains paramètres techniques sont également à considérer :     

  • La température de l’eau doit être comprise entre 18 et 20 °C
  • L’eau ne doit pas être trop acide (idéalement à pH neutre)
  • Le taux d’oxygène idéal se situe aux alentours de 9 mg/l
  • La valeur KH à 15dgH

Related posts

Comparaison complète des prix de divers magasins de meubles

Des conseils pour choisir son entreprise de dératisation

Chasse d’eau qui ne se remplit pas : que faire ?

Leave a Comment