Voyages et Tourisme

Les choses à ne pas manquer lors d’un voyage au Bhoutan

Si vous rêvez d’un voyage où le dépaysement total est au rendez-vous, alors le Bhoutan est la destination idéale. Entre les sommets blancs de neige, la jungle presque vierge et la forêt à perte de vue, avec une population à cheval sur les traditions et la religion notamment le bouddhisme. Leur mode de vie ancestral est tout à fait surprenant, sous le rythme des fêtes religieuses. Dans les montagnes les Dzongs sont dressés fièrement, dans une architecture authentique sans pareil, représentant tout un royaume.

Les Tsechu du Bhoutan

Le Bouthan est certainement un pays unique, de par ses paysages qui sont incroyablement magnifiques, et des traditions qui leur sont propres et qui parfois offrent des spectacles très surprenants comme lors des célèbres « Tsechu ». C’est une festivité religieuse très importante pour la communauté, qui se tient dans chacun des 20 « Dzongkhag » du pays (équivalent des districts dans les pays occidentaux), et célébrée généralement le dixième jour du mois en référence au calendrier tibétain lunaire. Ces festivals, notamment le TimphuTsechu et le Paro Tsechu, où se dresse un énorme marché pour les occasions, attirent énormément de personnes, des gens qui peuvent venir des villes voisines ou même des pays très éloignés.

Les dates désignées pour les Tsechu peuvent varier d’un Dzongkhag à l’autre tout au long de l’année. Les festivités ont une durée de quatre jours, rythmées par de nombreuses danses typiques comme ShaTsam, Dranyeo Cham, Shangangacham etc… Ces chorégraphies sont interprétées par des moines qui portent des masques, ces derniers sont d’ailleurs considérés comme sacrés dans leur culture. A l’occasion de ces festivals, on découvre une vraie face authentique d’un royaume, un des plus anciens de ce pays.

Balade Mystique dans la Vallée de Paro

Dans les vallées Himalayennes, une ville qui permet une entrée aérienne dans le pays, et c’est la seule d’ailleurs, il s’agit de la ville de Paro. Incontournable dans un circuit au Bhoutan, cet aéroport est suspendu à une hauteur de 2200 mètres d’altitude, dans un cadre de forêt de sapins. Mais son aéroport n’est pas la seule particularité de Paro, car c’est une ville qui renferme des trésors historiques et qui est aussi connue pour ces derniers. En faisant partie, la collection de dzongs la plus ancienne du pays.

Encore parmi ces trésors culturels à Paro, il y a le monastère de Rinpung Dzong, c’est une forteresse de la lignée Drukpa, abritant également le siège des bureaux administratifs du gouvernement du district de Paro. Le Dzong de Rinpung a été construit du 10 au 17e siècle, et avec ses cinq étages il est l’un des plus hauts lieux du Bouddhisme dans le pays. Ce monastère fut autrefois un moyen de se protéger des invasions tibétaines.

Related posts

Des idées de vacances pour ados

Gorges de l’Ardèche en canoë

Tout ce que vous devez savoir sur la visite des vignobles